Connexion
Panier d'achat
Payez facilement par carte de crédit, PayPal ou virement bancaire.
Droit de retour dans les 14 jours
Le fil provient toujours du même lot de teinture.
Expédition mondiale/internationale

Yarnplaza & Eline Ermstrang

Yarnplaza & Eline Ermstrang
Posté le 29-10-2020 par Elianne van Steenis
De "le crochet n'est pas pour moi" à l'atteinte de la finale du concours néerlandais HaakSTER ("Crochet-STAR") 2019, Eline Ermstrang a découvert la joie du crochet et aide désormais les autres à en profiter aussi. Pour notre troisième collaboration "Yarnplaza & ... 2020", Eline a conçu une élégante couverture pour bébé avec des points modernes et un dégradé de couleurs. Vous voulez en savoir plus sur ce talent prometteur et sa création ? Alors lisez la suite.





La plupart des Néerlandais me connaissent grâce au concours de crochet HaakSTER auquel j'ai participé en 2019. Je me suis rendue jusqu'à la finale. C'était un défi super amusant ! D'autres me connaissent peut-être sur Instagram sous le pseudo @tanteelien.

Ma mère et ma tante sont des crocheteuses passionnées. Dès mon plus jeune âge, je les accompagnais au Yarnplaza Inspiration Center, qui se trouve près de chez nous. J'adorais voir toutes les couleurs, mais je n'ai jamais pris un crochet moi-même. J'ai toujours pensé que ce n'était pas vraiment mon truc. Mais un jour, j'ai décidé d'acheter un livre de crochet ("Zoomigurumi", pour être précis) et une pelote de coton. J'ai emprunté un crochet à ma mère et je me suis lancée, en apprenant à crocheter sur YouTube. Ma mère crochetait des couvertures, donc elle utilisait différents points. Elle n'avait jamais fait d'anneau magique, le point de départ de tous les amigurumi. Je devais découvrir ces techniques par moi-même. Une fois les bases acquises, j'ai continué à apprendre en demandant autour de moi des conseils et des astuces pratiques.

C'est amusant, simple et... stimulant. Je ne suis pas fan de fioritures, mais j'aime les points difficiles. Je pense que le plus important est que ce soit un plaisir de crocheter. Je n'aime pas utiliser le même point encore et encore ou faire quelque chose que j'ai déjà crocheté auparavant. Cet aspect ludique est tellement important pour moi que je ne crochète pas forcément tout ce que je trouve beau. Je préfère travailler sur quelque chose que je trouve amusant et difficile à réaliser.

Je pencherais pour les accessoires de maison. J'aime bien crocheter des amigurumi, mais ce sont toujours les mêmes points. Le défi que représente la décoration intérieure me manquerait, car il y a toujours quelque chose de nouveau à essayer et on a beaucoup plus de liberté.

Il n'y a pas vraiment un seul projet qui se démarque pour moi. Bien sûr, cela ne fait pas si longtemps que je fais du design non plus. Je suis vraiment fière de tout ce que j'ai fait pour le concours de crochet. Il y a plusieurs projets que j'aime beaucoup, simplement parce qu'avant, je ne faisais du crochet qu'à partir d'un modèle, mais j'avais maintenant la liberté de créer pour moi-même. Il y a le mandala, l'amigurumi et le porte-clés en forme de fruit du dragon, par exemple. Et maintenant, il y a la couverture pour bébé que j'ai conçue pour Yarnplaza, dont je suis également très fière.

Pinterest ! Je trouve aussi beaucoup d'inspiration sur Instagram. Et bien sûr, ce que je vois dans les magasins ; les tendances du jour.

J'aime sortir pour manger, faire des choses amusantes et m'éloigner de tout. Mais... si la semaine a été chaotique, je préfère de loin crocheter à la maison, sur le canapé. Ou mieux encore, je combine les deux ! D'abord, manger au restaurant, puis crocheter devant la télé.

Ma mère, mais c'est aussi ma plus grande critique... ha-ha ! Parfois, je lui envoie une photo d'un nouveau projet et elle me répond en me disant que je devrais changer ceci ou cela. Je me dis alors : "Maman, je voulais juste entendre que c'est génial et que c'est joli". Mais malgré cela, elle est vraiment ma plus grande fan. Elle m'a beaucoup soutenu tout au long du concours HaakSTER. Elle a même apporté quelques idées pour la conception de cette couverture pour bébé.





Personne ! Ma famille et mes amis savent tous que c'est quelque chose d'important pour moi. Je n'ai que des supporters autour de moi. C'était drôle, pendant le concours HaakSTER 2019, une de mes collègues regardait les épisodes. Elle m'a alors dit : " J'ai dû l'éteindre. Je t'ai à peine reconnu. Si calme ! Au travail, je suis assez déjanté. Alors peut-être qu'ils pensent, voilà encore Eline, avec son travail au crochet. Ha-ha !




Ça n'a pas vraiment d'importance pour moi. C'est juste le cadre. S'il fait beau, je fais mon crochet à l'extérieur. Sinon, je m'installe devant la télévision, les jambes croisées sur une chaise confortable avec des accoudoirs ou des coussins pour me soutenir. J'aime bien avoir une petite table à côté de moi où je peux poser toutes mes affaires.

De façon serrée, mais je commence à crocheter de façon plus lâche. Mon expérience du concours de crochet m'a appris à m'assurer que j'utilise un crochet plus grand que celui recommandé. J'ai commencé mon voyage dans le crochet avec des amigurumi qu'il faut crocheter très serrés, c'est peut-être la raison pour laquelle je crochète aussi serré que je le fais.

Ma réserve d'artisanat est une collection de fournitures que j'ai reçues de ma mère et de mes tantes qui crochètent. J'essaie maintenant d'apporter un peu d'unité à ma collection en achetant de nouveaux accessoires. J'ai aussi beaucoup de fil, surtout du coton. Ma réserve de fil est plus précieuse pour moi que mes accessoires, composés de pelotes que j'ai récupérées ici, là et partout.

Quand je crée, mon ordinateur portable est mon indispensable. Je travaille les proportions de mes dessins dans Adobe Illustrator. C'est aussi ce que j'ai fait pour cette couverture de bébé. J'ai eu l'idée d'incorporer un dégradé de couleurs dans la couverture. J'ai donné forme à cette idée avec Illustrator, en déterminant où seraient les changements de couleur et quelle quantité de couleur j'utiliserais dans la couverture. De cette façon, j'avais déjà un dessin fonctionnel avant même de commencer à crocheter, ce qui me fait gagner du temps à long terme.












Après le concours, Yarnplaza m'a demandé de créer quelque chose pour eux. Comme j'attends actuellement un petit enfant, j'ai pensé qu'il serait amusant de concevoir une couverture pour bébé. Pour la couverture pour bébé Fabulous Gradient, j'ai commencé par la couleur crème, puis j'ai ajouté progressivement la couleur moutarde. Il y a d'abord un motif ajouré, puis une coquille ou un losange, et enfin un point plus difficile. En fait, cela semble difficile, mais c'est en fait assez facile à crocheter. J'ai opté pour une bordure en points de crabe. Je ne voulais pas d'un bord très large et dramatique, de cette façon les points de la couverture peuvent briller.

Si vous êtes un fan d'amigurumi, alors @picapauyan est amusant à suivre. Je suis également beaucoup de créateurs ukrainiens et russes, dont je ne connais pas vraiment les noms ! Mon conseil est de rechercher les hashtags sur Instagram. Si quelque chose de sympa attire votre attention, allez voir le compte. Vous découvrirez ainsi beaucoup de choses passionnantes, même de la part de crocheteurs moins connus.


Crocheter avec Eline Ermstrang


Comme le dit Eline, cette couverture pour bébé procure beaucoup de plaisir (au crochet) ! Et encore mieux, vous pouvez partager cette joie. Que ce soit votre propre petit bout de chou qui roupille sous cette couverture élégante ou que vous l'offriez à votre (petit) enfant ou à un ami pour son petit bout de chou. Vous pouvez opter pour le kit complet de crochet Baby Blanket Fabulous Gradient ou acheter le patron et le fil







séparément (parfait pour créer votre propre combinaison de couleurs). Amusez-vous bien à crocheter avec Eline Ermstrang !

Panier d'achat

Effacer les filtres

Filtre

Annuler
Confirmer